Entrée dans la communauté en 1989, j’ai reçu un enseignement à l’art de la sculpture par Jean Touret, ami de nos Fraternités. L’ayant rencontré à Paris en 1990, il me proposa de venir chez lui pour me former. La sculpture sur bois était un secret désir que je n’avais jamais exprimé et avec cette vocation de consacrée, le Seigneur m’a aussi donné de combler ce désir.

Une forte amitié s’est nouée avec Jean jusqu’à sa mort en 2004. Il m’a tout appris du respect du bois, de l’utilisation de machines apparemment violentes et pas très féminines mais qui, en fait, font naître le bois à une autre vocation, comme transfiguré dans la lumière. La recherche des jeux de lumière est primordiale. Et aussi la couleur, la polychromie légère pour laisser au bois toute sa qualité de matière. À cet amour du bois était liée une conviction profonde de l’influence des images sur notre évolution intérieure.

On ne vit pas tous les jours avec une image du Christ, de la Vierge ou d’un saint sans qu’il se passe quelque chose en nous : leur présence nous interpelle. J’ai donc cherché, à travers des images, à partager la foi qui m’habite ; celle en un Dieu mort et ressuscité, qui est lumière pour nos vies, qui fait de l’ignominie de la croix un trône de gloire car, à travers sa pâque, il nous transmet la vie. Vous trouverez donc présentées ici quelques photos de mes travaux. Je suis très attachée aux objets modestes qui peuvent entrer dans toutes les maisons mais il y a aussi des réalisations plus importantes pour des églises ou oratoires. La Parole de Dieu est ma meilleure source d’inspiration mais certains entendent mieux la parole quand elle est en image…